navigation

Le télétravail au service de l’environnement 23 avril, 2008

Posté par Secret'lyne dans : Actualité Ecologie,Télétravail et écologie , trackback

A l’heure où la préservation de la planète est devenue une préoccupation majeure, il est intéressant de considérer les effets bénéfiques du télétravail sur l’environnement.

Principale économie réalisée en faveur du développement durable, la réduction des émissions de CO2 inhérentes aux trajets en voiture du domicile vers le lieu de travail permet de diminuer la pollution de l’atmosphère et ses effets dévastateurs sur notre climat. Ces trajets représentant 30 % de la circulation routière globale, le potentiel de gain procuré par la démocratisation du  télétravail est énorme. Sans compter que plus la réduction des trajets « domicile/bureau » est importante, plus le trafic routier est fluide et plus les excédents d’émission de CO2 liés aux encombrements sont réduits !

Encore plus significative, une étude de la Consumer Electronic Association (CEA), qui regroupe les principales entreprises de l’électronique américaines rapporte que le télétravail assisté par les nouvelles technologies permet actuellement une économie  de 9 à 14 milliards de kilowatts-heure (kWh) d’électricité par an, soit l’équivalent de la consommation d’un million de foyers américains. Cette économie s’explique notamment par la réduction des coûts de l’activité des grandes entreprises, ne serait-ce que pour l’entretien et le fonctionnement des grandes infrastructures et de leurs innombrables climatisations, éclairages, chauffages, ventilations, etc. Ainsi, quantitativement et à grande échelle, le télétravail permet des économies d’énergie importantes !

Mais, ce n’est pas le seul bénéfice pour notre planète. Il y a par exemple la grande tendance à la dématérialisation des documents propres à l’entreprise qui est une source d’économie de papier et qui est davantage utilisée dans la cadre d’activité professionnelle en télétravail.

Autre effet induit par la suppression du « lien géographique » des télétravailleurs avec leur employeur, le déséquilibre démographique entre ville et campagne diminue grâce au retour des « cols blancs » dans les campagnes. Souvent sensibilisée à la protection de l’environnement, la population des télétravailleurs devient ainsi un débouché économique intéressant pour leurs voisins agriculteurs qui, de fil en aiguille, sont incités à développer l’agriculture biologique.

Ainsi, même si les bénéfices du télétravail semblent encore marginaux, on remarque de nombreux effets encourageants sur notre environnement. Surtout lorsqu’on s’aperçoit que, selon des études récentes, il n’y aurait qu’entre 2 et 2,5 % des salariés en France qui utilisent le télétravail à domicile ! Prendre en compte l’impact bénéfique du télétravail sur l’environnement est une raison supplémentaire d’orienter la réflexion des entreprises vers le télétravail et d’utiliser des services innovants comme ceux proposés, par exemple, par des plates-formes de travail collaboratif ! C’est une des pistes de développement durable sérieuse à prendre en considération pour les années à venir !

Commentaires»

  1. Bonjour

    J’ai trouvé ton site super bien fait ,bravo continue…. je fais aussi du télétravail a la maison.

    J’ai découvert un site de bien être et je voudrai le faire partager, car c’est très important de nos jours d’apporter santé et bonheur.

    Les qualités essentielles des produits naturels.

    En certains endroits reculés de la planète, il est fréquent de vivre plus de 100 ans. C’est ainsi que les habitants de l’Himalaya vivraient plus longtemps, plus joyeux et en meilleure santé que la plupart des occidentaux. Sans cancer du foie, sans diabète, sans maladie de coeur, sans problèmes de cholestérol, sans arthrite, sans dépression et sans dysfonctionnement sexuel.
    A notre époque régie par les antibiotiques et la cortisone, qui font quelques fois payer bien cher leur relative efficacité, notre système immunitaire, exposé à de nombreux facteurs de stress, a besoin de soutiens cibles et naturels, pour remplir sa fonction protectrice contre les poisons et rayons nocifs auxquels sont soumis notre alimentation et environnement.

    Selon la majorité des Paléoanthropologistes, l’homme moderne s’est développé en Afrique, il y a entre 100.000 et 300.000 ans. Pendant ces 100.000 dernières années, ces experts croient que la biologie humaine n’a pas évolué de manière significative.
    En conséquence ils affirment que nos besoins alimentaires sont dictés plus parce que nos ancêtres ont mangé que par les nourritures que nous mangeons aujourd’hui. Certains aliments de nos ancêtres ont totalement disparu dans notre régime moderne.

    http://www.operation-vitalité

  2. Bonjour, voila je prépare le bac et le thême est le télétravail.
    j’aurai besoin d’information sur les taches a effectuer dans une entreprise afin de bien mettre en oeuvre le télétravail ( contrat de travail, note de service…)

    merci

  3. Un excellent moment passe a vous lire, un enorme compliment bien pour cette bonne lecture.

  4. Beaucoup trop court, merci beaucoup pour le bon moment passe sur votre page.

Laisser un commentaire

Un meublé Alsacien |
lemat |
leiat |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aussois2008
| Ma Petite Tambouille
| Eco Nature